Inscrivez-vous à notre newsletter


×

L’OMB et GREER développent un projet scientifique autour du bonheur

Vendredi 15 Mars 2019 Par Laquotidienne

L’Observatoire marocain du Bonheur s’allie à un groupe d’enseignants-chercheurs affilié au Laboratoire de Recherche en Economie de l’Energie, Environnement et Ressources (GREER) pour un projet original.

Il s’agit de l’animation d’une série de rencontres scientifiques, en invitant des sommités nationales et internationales en la matière, des chefs d’entreprises et des professionnels, avec l’implication des doctorants de l’Université Cadi Ayad dans une approche transdisciplinaire, sur des sujets communs pouvant intéresser aussi bien l’université que le monde de l’entreprise.

Ce rapprochement actif entre le monde professionnel et le monde académique se base sur le renforcement d’un groupe de réflexion et de discussion sur l’économie du bien-être et du bonheur, autant dans ses dimensions globales et macroéconomiques que dans ses dimensions microéconomiques et ses applications à l’entreprise.

Objectifs : offrir aux participants (universitaires, chefs d’entreprises, doctorants, professionnels...) un espace de discussion et d’échanges, susceptible d’encadrer et d’orienter les chercheurs et de créer la possibilité de réfléchir en commun sur des thématiques pouvant intéresser l’entreprise, indique un communiqué conjoint.

Le 18 mars, une première rencontre aura lieu sous le thème «Economie du bonheur et du bien-être : état de l'art, enjeux et perspectives».

Deux sommités internationales en la matière y prendront part, en l’occurrence Ruut Veenhoven, professeur de sociologie néerlandais spécialisé dans les études sur le bonheur à l’université Erasmus de Rotterdam, et le sociologue Gaël Brulé, actuellement chercheur à l’université de Neuchâtel, en Suisse, et de Rotterdam, aux Pays Bas. 

A travers cette rencontre, les organisateurs cherchent à renforcer ce groupe de réflexion sur l’économie du bonheur, élaborer des réflexions sur le bonheur et les faire rayonner, élargir les horizons de conscience, plaidoyer en formulant des propositions concrètes et enfin à outiller ces propositions et les mettre en œuvre à travers des actions concrètes.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles