Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Démarrage des travaux de construction du premier parc éolien à Midelt

Mardi 06 Novembre 2018 Par Laquotidienne

La société marocaine Nareva et l'opérateur mondial des énergies renouvelables, Enel Green Power, ont annoncé, lundi soir, le closing financier et le démarrage des travaux de construction, à Midelt, du premier parc du projet éolien intégré 850 MW.

La construction de ce nouveau parc, dont la capacité est de 180 MW, s’étalera sur 24 mois, a indiqué le consortium Nareva - Enel Green Power (EGP), qui détient conjointement, avec l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE), la société Midelt Wind Farm SA, et qui a été déclaré adjudicataire du projet à l'issue d’un processus d’appel d’offres international lancé par l'Office.

Une partie substantielle des composantes principales du projet, dont notamment les pales et les tours, sera fabriquée au Maroc avec le concours de l’équipementier Siemens Gamesa, turbinier exclusif du consortium, précise le consortium dans un communiqué. 

Dès sa mise en service, l’électricité générée par la ferme éolienne de Midelt sera vendue à l'ONEE dans le cadre d’un contrat d’achat et de fourniture d’électricité, sur une durée de 20 ans.

La production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente, à terme, à la consommation d’une ville de 500.000 habitants (équivalent d’une ville comme Agadir). L'émission d’environ 400.000 tonnes de CO2 par an pourrait également être évitée grâce à ce projet.

Le montant global de l'investissement du parc éolien de Midelt s’élève à 2,5 milliards de dirhams.  

Son financement est assuré par les apports en capitaux propres des actionnaires et par un financement par emprunt apporté par l'ONEE. 

Le groupement mené par Nareva indique par ailleurs que le développement des quatre autres sites du projet éolien intégré, à savoir Tiskrad, Tanger, Jbel Lahdid et Boujdour, "se poursuivra selon le calendrier convenu entre les partenaires".

Le projet éolien intégré, dont l’investissement s’élève à près de 12 milliards de dirhams, marque un tournant décisif dans la mise en œuvre de la stratégie énergétique nationale visant la satisfaction de la demande croissante d’électricité, à des prix compétitifs et dans le respect des objectifs du développement durable du Royaume, souligne Nareva - EGP.

développement durable
Partage RéSEAUX SOCIAUX