Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Réintroduction de mouflons à manchettes et de gazelles dorcas dans différentes réserves du Royaume

Samedi 07 Avril 2018 Par Laquotidienne

La direction régionale des Eaux et Forêts et de la Lutte contre la Désertification du Haut Atlas a procédé, en ce début du mois d’avril, au transfert de mouflons à manchettes et de gazelles dorcas depuis Marrakech vers différents parcs et réserves du Royaume pour la restauration des écosystèmes naturels marocains.

Il s'agit de 64 gazelles dorcas et de 43 mouflons manchettes transférés vers le Parc national de Tazekka à Taza (25 mouflons), la réserve de Saguia el Yaacoubia à Kelaat Seraghna (20 gazelles et 18 mouflons), et la réserve de Mhamid el Ghizlane (44 gazelles).

Les gazelles et les mouflons, provenant respectivement des Réserves royales de Rmila et d’Imarigha ont été capturés entre le 28 mars et le 2 Avril et transportés la nuit dans des camions dans des caisses confectionnées pour l’opération conformément aux normes et standards internationaux.

L’objectif de ce transfert est de développer un réseau de parcs, de réserves et de zone protégées pour ce genre d’espèces à travers leur introduction et leur réhabilitation dans de tels espaces, dans une perspective de conservation du patrimoine naturel marocain.

Ce type d’opérations concorde parfaitement avec les conventions relatives à la préservation de la biodiversité, assure la préservation du pool génétique des espèces marocaines, soutient la restauration du patrimoine sauvage à travers le renforcement des aires protégées et le soutien des programmes de réintroduction de ce genre d’espèces à l’échelle du Royaume.

Rappelons que la stratégie de la Direction en la matière cadre les programmes de la protection de la faune, de la reproduction en captivité pour entretenir et enrichir la biodiversité des écosystèmes du Haut Atlas, ainsi que pour promouvoir le tourisme de vision grâce aux espèces emblématiques hautement attractives et parfaitement adaptées au climat aride. 

Des programmes à cheval avec les actions de sensibilisation et d’éducation à l’environnement pour la diffusion des connaissances sur le patrimoine naturel et l’incitation à engagement actif de tout un chacun pour la protection de l’environnement.

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles