Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Al Qods : Ce qu’en pense El Othmani

Jeudi 07 Decembre 2017 Par Laquotidienne

Le Maroc «a été et restera toujours un défenseur des droits du peuple palestinien dans sa lutte pour établir son État indépendant avec comme capitale Al Qods Al Charif». La ville sainte est "une ligne rouge qui ne peut être transgressée". C’est la déclaration faite, jeudi, en Conseil de gouvernement, par Saad Eddine El Othmani. Le chef du gouvernement, qui déplore la décision de l'administration américaine de reconnaitre la ville sainte d'Al Qods comme capitale d'Israël,
précise que "la position du Maroc est claire et sans équivoque, telle qu'exprimée dans le communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale». Selon lui, cette «décision américaine va à l'encontre de la réalité et de la vérité historique et contredit la légitimité internationale et plusieurs résolutions onusiennes qui se démarquent par leur clarté".

Le Chef de gouvernement a également rappelé que sur Hautes instructions de SM le Roi, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a convoqué mercredi les ambassadeurs accrédités à Rabat des pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU, pour leur faire connaitre la position du Maroc, en présence de l’ambassadeur palestinien, estimant que cette démarche "reflète l'engagement du Royaume à soutenir le peuple palestinien afin qu’il puisse récupérer l'ensemble de ses droits et construire son Etat indépendant avec comme capitale Al Qods Al Charif".

Partage RéSEAUX SOCIAUX

Autres Articles