Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Les bonnes confidences de Saad Eddine El Otmani

Mercredi 15 Mai 2019 Par Laquotidienne

Dans sa présentation du bilan d’étape de l’action gouvernementale, lundi, devant les parlementaires, le chef de gouvernement, Saad Eddine El Otmani, aura été particulièrement disert.

Et a livré quelques statistiques intéressantes. Résumé.
 
 
Transparence et lutte contre la corruption : L’indice de perception de la corruption a gagné 17 places en deux années consécutives.
 
Investissement : Le gouvernement a approuvé 119 projets de convention d’investissement, d'un montant global de 124,6 Mds de DH.

Doing Business : Le Maroc passe de la 75ème place en 2016 à la 60ème en 2019, avec comme objectif d'intégrer le top 50 à l'horizon 2021.
 
Investissements directs étrangers :  Augmentation de 55% des flux entre 2016 et 2018, pour atteindre un total de 8,32 Mds de DH.
 
Plan d’accélération industrielle à l'horizon 2020 : Taux d'avancement de 81%, en particulier sur le volet de l'emploi.

Emplois industriels : 405.496 postes d'emploi créés.
 
Industrie automobile : Capacité de production de 700.000 voitures annuellement, volume des exportations de 65 Mds de DH en 2018 et taux d'intégration locale évalué à 50,5%.

Objectif : atteindre une capacité de production d'un million de voitures annuellement à l'horizon 2022.
 
Energies renouvelables : Taux de 34% de pénétration dans le mix électrique.

Droits de l'Homme : Le Maroc parmi les 39 pays du monde dotés du Plan d'action national en matière de démocratie et de droits de l'Homme (PANDDH).

Instance d’équité et de réconciliation : Instruction de 95% des 1.973 plaintes et doléances déposées par les citoyens, de novembre 2017 jusqu’à fin 2018.

Protection des femmes : Plan gouvernemental pour l'égalité "IKRAM 2" 2017-2021 mis en œuvre à travers 24 objectifs et près de 100 mesures.

Violence contre les femmes : Création d’un espace multimédia dédié aux victimes et prise en charge de 19.000 femmes.

Bilan juridique du gouvernement : 430 projets de lois et lois organiques examinés.

Régionalisation avancée : Promulgation de 71 décrets relatifs aux régions, provinces, préfectures et communes, ainsi que la promulgation des deux décrets relatifs à l’activation du Fonds de réhabilitation sociale et le Fonds de solidarité interrégionale.

Education : Augmentation des crédits alloués au secteur de l'éducation et de la formation, pour atteindre 68 Mds de DH au titre du budget 2019, soit 9 milliards de plus par rapport à l'année 2018.

Education (bis) : Création de 29 établissements de formation professionnelle durant la période 2015-2018 et octroi, pour la première fois, de la bourse à 35.000 étudiants en formation professionnelle titulaires de baccalauréat, dans la perspective de porter leur nombre à 70.000.

Santé : Le budget de l'exercice 2019 revu à la hausse pour s'établir à 16,3 Mds de DH, en progression de 16% par rapport à l'année 2016.

Santé (bis) : Démarrage de la mise en œuvre du Plan national "Santé 2025" destiné à renforcer l’infrastructure médicale avec 10.000 lits et la mise en place de 13 nouveaux hôpitaux.

Saad Eddine El Othmani
Partage RéSEAUX SOCIAUX