Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Polisario : L’effet boomerang !

Jeudi 02 Mai 2019 Par Laquotidienne

Qui sème le vent récolte la tempête.

Après avoir, durant des décennies, spolié les populations de Tindouf de leurs droits; après les avoir fait subir toutes sortes de brimades; après les avoir trop longtemps humiliées et oppressées, le polisario reçoit en pleine gueule les dividendes de ses actes.

A Tindouf, les populations ne craignent plus la répression, et le ras-le-bol s’exprime ouvertement : les manifestations se multiplient face à une organisation fantomatique qui voit son autorité sapée, et qui a bandé les muscles en déployant chars et blindés pour garder le contrôle au sein des camps de Tindouf suite à ces manifestations.

Oui, comme l’a si bien dit l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations-Unies, Omar Hilale, lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU, suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2468 qui proroge de six mois le mandat de la Minurso, “un vent de changement est en train de souffler sur les camps de Tindouf”.

Selon lui, le polisario et ses mentors doivent comprendre que “le monde a changé et le temps du séparatisme est révolu”, rappelant que l’autonomie reste “l’unique solution” au différend régional autour du Sahara marocain.

Sauf que ces ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume vivent dans le déni absolu et sont prisonniers de leur animosité viscérale envers le Maroc.

Au point de refuser d’admettre la vérité historique : la marocanité du Sahara.

Et quand on fait preuve d’autant de myopie intellectuelle devant l’Histoire, pas étonnant d’ignorer que les peuples opprimés finissent toujours par se révolter.

Les manifestations répétitives des populations de Tindouf en témoignent éloquemment.

Au grand dam du polisario.

Sahara marocain
Partage RéSEAUX SOCIAUX