Inscrivez-vous à notre newsletter


×

Lutte contre les infractions au code de la route : La DGSN déploie les grands moyens

Dimanche 06 Octobre 2019 Par Laquotidienne

 

Les visiteurs des Journées portes ouvertes organisées à Tanger par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ne manquent pas de visiter le stand de la circulation et de la sécurité routière, qui sensibilise sur les risques qu'engendrent les infractions au code de la route, responsables d’accidents mortels.

Dans cet espace, la division de la circulation et de la sécurité routière, relevant de la direction de la sûreté publique de la DGSN, expose un ensemble d’équipements et outils liés à la sensibilisation et à la prévention des accidents de la route, l’organisation de la circulation et le contrôle et la répression des infractions.

Le commandant de paix Mohamed El Ouahabi a indiqué à cet égard que la division de la circulation et de la sécurité routière a pour principale mission de garantir «un espace routier sain et partagé, où chacun respecte le code de la route».

Le contrôle et la répression des infractions figurent parmi les missions les plus importantes de la police de la circulation en vue de réduire les accidents, a-t-il relevé.

Ainsi, les visiteurs du stand ont pu découvrir, entre autres, le nouveau radar de dernière génération capable d’effectuer des mesures sur de longues distances, de jour comme de nuit, grâce au laser et aux rayons infrarouges, en plus des outils de mesure du taux d’alcoolémie.

El Ouahabi a, en outre, affirmé que le travail de la police de la circulation est contrôlé en temps réel par la division de la circulation et de la sécurité routière, grâce aux systèmes informatiques qui contrôlent l’établissement des procès-verbaux et les enregistrent.

Parmi les nouveautés exposées, figure également une tablette électronique contenant une application intelligente, qui permet de rédiger les procès-verbaux sur les accidents de la circulation, en plus d’enregistrer toutes les données nécessaires concernant l’accident, prendre des photos et déterminer les coordonnées géographiques du lieu de l’accident.

Cet outil technologique dernier cri, adopté dans le cadre des efforts de la DGSN visant la modernisation de l’ensemble de ses services, permet d’accélérer les procédures, améliorer le rendement des fonctionnaires de police, élaborer les statistiques relatives aux accidents de la circulation, déterminer les points noirs et protéger les droits des citoyens, notamment ceux victimes d’accidents de la circulation.

Par ailleurs, ces Journées portes ouvertes offrent aux visiteurs la possibilité de vivre une expérience unique, élaborée en collaboration avec l’Agence nationale de la sécurité routière.

Il s’agit d’un appareil de simulation des accidents, qui permet de sensibiliser le public sur l’importance de la ceinture de sécurité pour préserver les vies et limiter les dommages corporels résultant des accidents.

Le stand de la sécurité routière comprend aussi un espace pédagogique pour les enfants, alliant loisir et éducation à la sécurité routière.

Cet espace permet aux plus jeunes d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques sur les règles de la circulation, notamment les signalisations routières et le droit de priorité, et ce en utilisant des bicyclettes sur un parcours fermé. 

accident de la circulation
Partage RéSEAUX SOCIAUX